Taille du texte

DESSINS & ESQUISSES

Réflexions en vrac de Jean-Claude Athané

 

Le besoin, la nécessité de s'exprimer est au cœur de l'être humain et se manifeste sous mille formes, parfois très humbles et quotidiennes.

 

Au moment du "faire" l'artiste "ne pense pas". Il est en action, il est immergé. Sa pensée est avant. Elle est après. Sans doute est-elle permanente mais il ne la "regarde" ne l'écoute ou ne la travaille qu'avant ou après l'action. Pendant celle-ci il n'est pas dans la conscience de sa pensée. Elle est en lui, force, énergie accumulée qui le porte. (Il en est de même de son "savoir").

 

Le plan du sculpteur respire. Il peut être convexe. Il peut être concave. Très tendu il peut être parcouru d'ondes. Il est en vie. Il est en vibrations.

 

"Corps vivant" fait d'énergies et d'espaces, la sculpture quel qu'en soit le sujet, est également chant et parcours de lumière en pleine vitalité.

 

Chacun est en effet en nécessité de découvrir SA propre route. Cette découverte est solitaire.

 

Il faut avancer, continuer, sans réponse, plein d'espoir, mais sans certitude.

 

J'ai dit avoir voulu répondre, mais il n'y a pas, en réalité de vraie réponse à la plupart de ces questions. Il ne peut y avoir qu'un accompagnement de réflexion… Ce que voudrait être tout ce travail.